Par l'existence de trois manuscrits découverts à différentes époques, nous avons pu connaître une partie de la vie de Dhuoda, alors que les chroniques carolingiennes ne parlent que de Bernard de Septimanie, fils du glorieux et vénéré Guillaume de Gellone, cousin germain de Charlemagne.

L'étude de Pierre Riché, professeur à l'Université de Paris, s'est attachée dans sa deuxième réédition de 1997 "Manuel Pour Mon Fils" a étudier une nouvelle bibliographie complémentaire avec l'apport du manuscrit de Barcelone découvert par André Vernet, professeur à l'école des Chartes, un choix de corrections au texte latin et des additions aux notes supplémentaires.

couv722g_260

C'est à partir de cet ouvrage annoté par  Pierre Riché que je me suis orientée pour mes recherches sur la vie et l'oeuvre de Dhuoda.

Une bibliographie accompagnera mes recherches historiques, religieuses et philosophiques chaque que cela me semblera nécessaire afin d'être en mesure d'étayer mes propos.

Mon but est de pouvoir partager mais aussi approfondir encore plus une page d'histoire à la fois mouvementée mais aussi très  tourmentée au coeur du IXème siècle.

Marie de Mazan