13 juillet 2007

dans le sein d'Abraham

Etude de lecture page 321 "Manuel pour mon fils" de Dhuoda Pour le seigneur Thierry Tu ne dois pas non plus omettre de prier, mon fils, pour celui qui, te recevant de mes bras, t'a, au bain de la régénération, adopté comme fils dans le Christ. On l'appelait de son vivant le seigneur Thierry, et maintenant il n'est plus. Il eût été pour toi en toutes choses un éducateur et un ami, s'il l'avait pu. Il a été reçu, nous le croyons, dans le sein d'Abraham. en te laissant en ce monde comme son enfant premier-né, il a... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2007

Manuel pour Mon Fils - fin -

Mais Dhuoda veut avant toute chose léguer à son fils aîné ce qu’elle considère comme son testament spirituel : « La douceur de mon si grand amour et le désir de ta beauté m'ont fait comme m'oublier moi-même. Je désire maintenant, portes fermées, rentrer en moi-même».  Epilogue : Son mari, accusé de trahison par Charles le Chauve fut exécuté à Toulouse en 844. Son fils Guillaume, qui prit le parti de Pépin Il d'Aquitaine comme son père dans le passé, reçu en retour le... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2007

Manuel pour Mon Fils - 4 -

Dieu est au centre de la vie par la lecture de la Bible. L'amour, la crainte et la Trinité sont les trois vertus qui dominent  l’ouvrage de Dhuoda. Quinze étapes symbolisées par les sept dons de !'Esprit et les huit béatitudes seront nécessaires à Guillaume pour parvenir à la perfection. Mais la prière est une invitation journalière pour la société, la paix et tous les défunts en particulier pour sa famille. Prier, c'est servir, et aider. Dhuoda se sert de l'arithmétique sacrée pour... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2007

manuel pour mon fils - 3 -

L'originalité de cet ouvrage a pu être examiné comme un « miroir ». Mais en est-il vraiment un, dans l'usage du mot que l'on en fait au Moyen-âge? Les sentiments, considérés comme une histoire de l'âme doivent suivre un chemin bien défini et contenu dans le respecter des canons littéraires et rhétoriques à cette époque. Là, Dhuoda enfreint les règles littéraires dans son « Liber » pour laisser exploser son désespoir mais aussi sa révolte et son désir secret de revoir vivante si Dieu le permet, ses deux enfants. Cela... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2007

Manuel pour Mon Fils -2 -

Dhuoda suit son mari, qui vient d’avoir peu après son mariage, le commandement de la Marche d’Espagne. Le premier enfant du couple, un  garçon prénommé Guillaume, comme son grand-père, va naître  le 29 novembre 826. Puis après sa victoire sur les Musulmans en 827, Bernard est  enfin récompensé et obtiendra le titre de Chambellan de Louis le Pieux.Dhuoda continue à raconter  l’histoire et les moments de sa famille à son jeune fils Guillaume (15 ans) cet héritier d'une illustre famille... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2007

Manuel pour mon fils - 1 -

C'est un ouvrage précieux écrit par une femme aristocrate laïque au IXe siècle sur l'époque carolingienne. Il est rédigé en latin avec des expressions tirées du grec mais aussi de l'hébreu. Ce manuel comprend un avant propos, une invocation en vers, un prologue, une préface puis une table de chapitres que Pierre Riché a eu soin de regrouper en dix parties. Le sujet principal de ce manuscrit est une mère qui s’adresse à son jeune fils Guillaume, éloigné d’elle pour raison politique. Elle insiste sur la place de... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]