le livre d'Arthur Zückerman "A Jewish Princedom in Feudal France 768-900" ["une principauté juive dans la France féodale 768-900"] (Columbia University Press, 1972).


" … En retour de la promesse de Pépin d'accorder reconnaissance à un de leurs princes, les Juifs firent reddition de Narbonne assiégée aux Francs en 759. Pépin racheta bientôt sa promesse par la suite quand Natronai-Makhir, un exilé de la race de David, fut forcé de s'exiler vers l'ouest par un bouleversement politique à Baghdad. Il devint le premier nasi [patriarche] sous les Carolingiens, à leur invite. Les Juifs l'acclamèrent comme Messie fils d'Ephraïm, dont la venue en 768 coïncidait avec la fin de 700 ans après la ruine du Temple, correspondant à la période prophétisée et calculée pour le proverbe d'Edon-roe, le quatrière royaume et son barbare conquérant. Pepin reçut Makhir dans la noblesse franque et l'adouba avec le nom distinctif de Théodoric. Les lois carolingiennes accordèrent à Makhir-Théodoric une propriété terrienne en libre aloi, incluant d'anciens biens ecclésiastiques, situés en Septimanie et dans le Toulousain, et étendus à d'autres en Espagne. Par acte d'ordonnance, Makhir-Théodoric devint vassal des Carolingiens qui, en retour, assuma la suzeraineté des Juifs comme une évidence suplémentaire d'être introduit en succession biblique légitime …
Makhir prit pour femme une princesse carolingienne, apparemment Alda, sœur de Pépin. Leur fils fut Guillaume, comte de Toulouse …
A l'époque Makhir, alppelé également Al-Makhiri ou Ha-Makhiri, vint à être connu comme Aymeri le fameux guerrier et géniteur d'une lignée de héros célébrés dans les chansons de geste. Son fils, le comte Guillaume de Toulouse, servit bien des fois Charlemagne. Comme le parasite, il fut probablement l'un des chefs de la mission à Baghdad et à Jérusalem, qui prit des dispositions pour le transfert symbolique de la Cité Sainte … par le Calife de Baghdad envers Charlemagne pour son couronnement à Noël de l'an 800 …
(Guillaume) ne devint jamais moine. C'est son influence à la cour, aussi bien sous Charlemagne que sous Louis le Pieux … qui laissa une trace intéressante, et la possible conversion au judaïsme d'une partie de plusieurs pays. Les débuts les plus marquants furent la conversion à la génération suivante de Bodo, diacre de l'empereur Louis, qui s'enfuit en Espagne et y porta la propagande …
Comme nasi (chef) des Juifs, il fonda une académie, importa des értudiants, et fonda une bibliothèque, une fondation qui fut plus tard convertie en monastère de Gellone (St Guilhem-le-Désert) …
Le membre le plus remarquable de la dynastie de Makhiri fut un fils de Guillaume, nommé Bernard de Septimanie. Son nom de cour "Naso" tire pour origine le titre hébreu de "Nasi" au milieu de son propre peuple, quoique cela lui fut octroyé avec intention par ses opposants comme une référence dérogatoire concernant son nez. Bernard, en tant que chambellan de Louis le Pieux et second après le roi, fut un homme d'état meneur dans le royaume à partir de 829