23 mai 2007

Judith de Bavière (795-843)

Judith de Bavière dans les chroniques de Welfs L’équilibre du royaume est de plus en plus difficile à maintenir par le bouleversement qu’occasionne également la mort subite de l’impératrice Ermengarde, le 3 octobre 818 à Angers. Mais Louis malgré son chagrin ne supporte pas la solitude et se remarie cependant avec la princesse Judith de Bavière de vingt ans sa cadette en 819. Judith est la fille de Welf, comte de Revensberg, qui possède d’immenses biens (Bavière, en Alemanie, au nord de Constance, dans... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2007

Sous Louis Le Pieux

A la mort de Charlemagne, le 28 janvier 814, La Gaule est un des plus grands pays du monde occidental. C’est Louis, trente-six ans, son derniers fils et unique héritier qui lui succède. Soucieux de maintenir l’unité de l’Empire tout en poursuivant l’œuvre de son père, Louis s’empresse de remplacer les trois titres acquis par Charlemagne – roi des Lombards – roi des Francs et empereur – par le seul titre d’Empereur. En 816, il se fait sacrer par le pape Etienne IV à Reims avec son épouse Ermengarde. Par ce geste,... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 01:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 mai 2007

Alcuin

  ALCUIN Théologien anglo-saxon né à York vers 735 + Tours en 804. Maître d’école en 766 après avoir terminé ses études à York auprès d’Aelbert et Eggbert. Il est envoyé en mission sur le continent, plus précisément à Rome pour obtenir le pallium pour le nouvel archevêque d’York, Eanbald. En route, il rencontre Charlemagne à Parme en 781 qui l’invite à venir à la cour. L’année suivante, il s’installe auprès du souverain. Devenu son conseiller et son professeur, il cumulera aussi les fonctions de précepteur des... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2007

Manuel pour Mon Fils - fin -

Mais Dhuoda veut avant toute chose léguer à son fils aîné ce qu’elle considère comme son testament spirituel : « La douceur de mon si grand amour et le désir de ta beauté m'ont fait comme m'oublier moi-même. Je désire maintenant, portes fermées, rentrer en moi-même».  Epilogue : Son mari, accusé de trahison par Charles le Chauve fut exécuté à Toulouse en 844. Son fils Guillaume, qui prit le parti de Pépin Il d'Aquitaine comme son père dans le passé, reçu en retour le... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2007

Manuel pour Mon Fils - 4 -

Dieu est au centre de la vie par la lecture de la Bible. L'amour, la crainte et la Trinité sont les trois vertus qui dominent  l’ouvrage de Dhuoda. Quinze étapes symbolisées par les sept dons de !'Esprit et les huit béatitudes seront nécessaires à Guillaume pour parvenir à la perfection. Mais la prière est une invitation journalière pour la société, la paix et tous les défunts en particulier pour sa famille. Prier, c'est servir, et aider. Dhuoda se sert de l'arithmétique sacrée pour... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2007

manuel pour mon fils - 3 -

L'originalité de cet ouvrage a pu être examiné comme un « miroir ». Mais en est-il vraiment un, dans l'usage du mot que l'on en fait au Moyen-âge? Les sentiments, considérés comme une histoire de l'âme doivent suivre un chemin bien défini et contenu dans le respecter des canons littéraires et rhétoriques à cette époque. Là, Dhuoda enfreint les règles littéraires dans son « Liber » pour laisser exploser son désespoir mais aussi sa révolte et son désir secret de revoir vivante si Dieu le permet, ses deux enfants. Cela... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2007

Manuel pour Mon Fils -2 -

Dhuoda suit son mari, qui vient d’avoir peu après son mariage, le commandement de la Marche d’Espagne. Le premier enfant du couple, un  garçon prénommé Guillaume, comme son grand-père, va naître  le 29 novembre 826. Puis après sa victoire sur les Musulmans en 827, Bernard est  enfin récompensé et obtiendra le titre de Chambellan de Louis le Pieux.Dhuoda continue à raconter  l’histoire et les moments de sa famille à son jeune fils Guillaume (15 ans) cet héritier d'une illustre famille... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2007

Manuel pour mon fils - 1 -

C'est un ouvrage précieux écrit par une femme aristocrate laïque au IXe siècle sur l'époque carolingienne. Il est rédigé en latin avec des expressions tirées du grec mais aussi de l'hébreu. Ce manuel comprend un avant propos, une invocation en vers, un prologue, une préface puis une table de chapitres que Pierre Riché a eu soin de regrouper en dix parties. Le sujet principal de ce manuscrit est une mère qui s’adresse à son jeune fils Guillaume, éloigné d’elle pour raison politique. Elle insiste sur la place de... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2007

Le Manuscrit de Barcelone

Composé de 120 feuillets de papier, il est conservé à la Biblioteca Central de Barcelone. Ce manuscrit propablement d'origine catalane contient des abréviations que l'on retrouve dans le Midi de la France. C'est celui qui se rapproche le plus du manuscrit de Nîmes, bien qu'il semble avoir été remanié d'après un ouvrage plus ancien que ne l'était son original. Il peut découler de celui que Guillaume aurait reçu puisqu'il fut décapité à Barcelone.
Posté par mariedemazan à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2007

Le Manuscrit de Nîmes

Ce manuscrit de 32 feuilles conservé à la Bibliothèque Municipale de Nîmes fut découvert en 1885 dans les papiers de E. Germer-Durand. Mais ce ne sont que des fragments.Pierre Riché note dans ses travaux que l'écriture de ce manuscrit est une minuscule caroline ; les titres sont en capitales rustiques; les initiales et les titres sont en général écrits à l'encre rouge. En comparant l'écriture de ce manuscrit à celle de manuscrits datés, on peut dire que le manuscrit de Nîmes a été écrit à la fin du Xème siècle ou au début du XIème... [Lire la suite]
Posté par mariedemazan à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]