enigmesacree

Le Prince Guillem de Gellone, comte du Razès

Document tiré de  «  l’Enigme Sacrée » page 237

Edition Pygmalion- Gérard Watelet- mars 1998


« En 742 donc existait dans le sud de la France un Etat indépendant, principauté autonome pour certains, véritable royaume pour d’autres. On sait peu de chose à son sujet, si ce n’est que Charlemagne et ses successeurs le reconnurent officiellement, le calife de Bagdad et le monde islamique aussi, ainsi que l’Eglise, à contrecœur, et après en avoir confisqué une partie. Quoiqu’il en soit, le Razès et Rennes le château, allaient survivre jusqu’à la fin du IXe siècle.

Entre 759 et 768 environ, son souverain fut nommé roi et, malgré les réticences de Rome, reconnu comme tel par les Carolingiens dont il devint vassal. La plupart des récits y font allusion sous le nom de Théodoric ou Thierry, considéré aujourd’hui comme un descendant mérovingien. Il serait le fils cadet de Sigisbert V, le frère de Bera III. En 790 son fils Guillem de Gellone, possédait même le titre de comte du Razès, et fut le parrain de Guillemon ou Guillaume son cousin ».

(à suivre)