M. Wollasch suppose que Dhuoda est d’origine alémane. Il pense avoir trouvé dans la liste des défunts cités dans le « manuel » deux parents de Dhuoda : Guarnarius et Rothlindis.

Dans une charte de 751 pour une abbaye luxembourgeoise on trouve les souscriptions de Warnarius et Rothlindis.

(Étude sur le Luxembourg à l’époque carolingienne et le domaine de Mersch et ses possessions d’après J. Depoin.)

Rodlinde pour Calmette serait une sœur de Bernard de Septimanie, époux de Wala.