Composé de 120 feuillets de papier, il est conservé à la Biblioteca Central de Barcelone. Ce manuscrit propablement d'origine catalane contient des abréviations que l'on retrouve dans le Midi de la France. C'est celui qui se rapproche le plus du manuscrit de Nîmes, bien qu'il semble avoir été remanié d'après un ouvrage plus ancien que ne l'était son original. Il peut découler de celui que Guillaume aurait reçu puisqu'il fut décapité à Barcelone.